Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Bienvenue à Autre et kolsco!
Mar 15 Aoû - 20:50 par Admin

» Drapeau : symbolique & C°
Lun 31 Juil - 21:48 par Williwaw

» 20000 Messages !
Mer 26 Juil - 13:04 par Admin

» Présentations
Mer 26 Juil - 10:56 par François B.

» Pèlerinage à Tourtoirac …
Lun 24 Juil - 14:15 par Williwaw

» Bienvenue à Frederico!
Sam 22 Juil - 10:11 par Admin

» Bienvenue à Frederico, Lazerwildcat, Ventraterre, Brochard et jean-louis ferrein!
Sam 22 Juil - 10:01 par Admin

» Anniversaire de Jean Raspail
Jeu 6 Juil - 7:21 par Archange

» Jean Raspail et le rêve
Sam 6 Mai - 7:20 par Rodo XV

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Aux confins de la Terre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aux confins de la Terre...

Message par Patrick Demange le Dim 1 Aoû - 9:51

Chers Patagons,

A signaler la réédition du livre de Lucas Bridges, "Aux confins de la Terre, Une vie en Terre de Feu (1874-1910)", personnage et écrivain souvent cité par notre consul général dans ses livres et également par Bruce Chatwin dans son célèbre "En Patagonie".
650 pages aux pays des Yaghans et des Onas.
L'auteur grandit au milieu des Indiens Yaghans et parle leur langue. Il rentre en contact avec les Onas, considérés de terribles guerriers à cette époque, et finit par être accepté comme un des leurs pendant plusieurs années.
Une sacrée histoire, rééditée (et difficilement trouvable auparavant) fin mai par les éditions belges NEVICATA (www.editionsnevicata.be). Un très beau livre (photos et papier), que j'ai trouvé sans difficulté sur chapitre.com.
Au delà de l'aventure personnel d'un homme qui a su s'immerger au milieu des Indiens, la question de leur évangélisation (son père est des évangélisateur de la Patagonian Missionary Society) et de ses conséquences (qui ne sont d'ailleurs pas cachées dans l'ouvrage...) reste posée. Mais ce livre reste essentiel pour comprendre qui étaient les Yaghans et surtout les Onas !

Bonne lecture !
avatar
Patrick Demange
Commandeur de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 278
Age : 50
Localisation : Versailles (78) & Saint-Gervais (85)
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par ferney le Dim 1 Aoû - 18:02

Patrick D. a écrit:Chers Patagons,

A signaler la réédition du livre de Lucas Bridges, "Aux confins de la Terre, Une vie en Terre de Feu (1874-1910)", personnage et écrivain souvent cité par notre consul général dans ses livres et également par Bruce Chatwin dans son célèbre "En Patagonie".
650 pages aux pays des Yaghans et des Onas ...
Mais ce livre reste essentiel pour comprendre qui étaient les Yaghans et surtout les Onas ! Bonne lecture !

Exact ... comme déjà mentionné dans 'Le 11 ième livre à emporter sur une île déserte (ou pas ...)'. Ces témoignages sont autant de documents historiques.
avatar
ferney
Commandeur de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 1158
Localisation : Ferney-Voltaire
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Aux confins de la Terre...

Message par Admin le Ven 22 Juil - 20:27

Je viens de télécharger le livre de Esteban Lucas Bridges: "Aux confins de la Terre. Une vie en Terre de Feu (1874-1910)".

Une grande impatience de le lire.

A priori pas d'iconographie d'Alakalufs même si un chapitre leur est consacré.

Affaire à suivre!

_________________
Pierre

Que Vive le Royaume!

"Il faut bien tenter de se rejoindre. Il faut bien essayer de communiquer avec quelques-uns de ces feux qui brûlent de loin en loin dans la campagne."
                                                       A. de Saint -Exupéry

"Si peu de choses dans les mains et tant à portée de la main..." Hélie Denoix de Saint Marc

"son cosas de Patagonia"

Vice-Consul au Beausset-en-Provence, son Ermitage, la Reppe et ses affluents, la Darbousse et la Capucine

Co-Président, Grand maître-Queux du Cercle Royal des Gastronomes Patagons

Décoré de la Commémorative de Tourtoirac

Membre de l'Ordre Commémoratif et Restreint des 21 du 18 septembre 2010
avatar
Admin
Officier de la Couronne d'Acier

Nombre de messages : 2371
Age : 46
Localisation : Le Beausset
Date d'inscription : 18/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://royaume-de-patagonie.meilleurforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par Clémence le Sam 23 Juil - 12:27

En effet, nous serons intéressés par le compte-rendu de vos découvertes !

_________________
Muse de l'Ordre des Baladins du Royaume
Charmant Cerbère du Dédale Fuégien
Membre de l'Ordre Commémoratif et Restreint des Huit du 20 Novembre 2008
Décorée de la Commémorative de Tourtoirac

"Que dites-vous ?... C'est inutile ?...Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès !
Non ! non ! c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !"
                                              Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac
avatar
Clémence
Officier de la Couronne d'Acier

Nombre de messages : 2287
Age : 46
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par jean-baptiste le Sam 23 Juil - 18:46

Patrick D. a écrit:Chers Patagons,

A signaler la réédition du livre de Lucas Bridges, "Aux confins de la Terre, Une vie en Terre de Feu (1874-1910)"
(...)
Au delà de l'aventure personnel d'un homme qui a su s'immerger au milieu des Indiens, la question de leur évangélisation (son père est des évangélisateur de la Patagonian Missionary Society) et de ses conséquences (qui ne sont d'ailleurs pas cachées dans l'ouvrage...) reste posée.

J'ai reçu ce livre à l'occasion d'une visite de mes parents au Nicaragua et je vais bientôt plonger dedans. En ce moment, je suis en train de lire une biographie (mal rédigée) de Jules Popper, chercheur d'or et rêveur d'Empire en Terre de Feu. Le père de Lucas Bridges y est décrit comme un missionnaire très influent mais surtout comme un agent de la tentative de mainmise des Anglais, qui déjà possédaient les îles Malouines, sur la Terre de Feu. Ce qui leur aurait fait un second Gibraltar, en quelque sorte.
J'en profite pour relater une scène de cette biographie. En 1885, à Buenos Aires. Popper compte sur la protection de l'Etat argentin pour développer son affaire en Terre de Feu. On sourit autour de lui, on lui dit : "Les pays comme le nôtre et le Chili ne sont pas des pays, rien que des dessins au crayon sur une carte. Et vous savez que ce que la main a écrit, le coude peut l'effacer...". En 1885, la souveraineté de l'Argentine et du Chili sur la Terre de feu, c'est encore du pipeau.
Du coup, Popper change sa façon de procéder : il demande à l'Argentine le droit de recruter une armée privée et d'exercer lui-même les attributs de la souveraineté sur le territoire où il compte chercher de l'or (droit de maintenir l'ordre, contrôler la circulation maritime et terrestre, faire la justice, gracier, éditer des timbres, faire circuler une monnaie) et il les obtient assez facilement !! Son principal rival sur place... est le missionnaire, le père de Lucas Bridges !

_________________
Vénérable Père Castor de l'Ordre des Baladins du Royaume
avatar
jean-baptiste
Grand Cordon de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 603
Age : 60
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 28/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par ferney le Sam 23 Juil - 21:17

jean-baptiste a écrit:
En ce moment, je suis en train de lire une biographie (mal rédigée) de Jules Popper, chercheur d'or et rêveur d'Empire en Terre de Feu.

Est-ce l'ouvrage écrit par Patricio Manns qui fut secrétaire de Allende ?
avatar
ferney
Commandeur de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 1158
Localisation : Ferney-Voltaire
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par jean-baptiste le Dim 24 Juil - 1:39

Non, Ferney, c'est un livre mal écrit par Jean-Eudes Hasdenteufel et paru récemment chez L'Harmattan.

J'ai trouvé sur internet une pièce et un timbre de Popper :




_________________
Vénérable Père Castor de l'Ordre des Baladins du Royaume
avatar
jean-baptiste
Grand Cordon de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 603
Age : 60
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 28/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par jean-baptiste le Dim 24 Juil - 1:42

Une autre :


_________________
Vénérable Père Castor de l'Ordre des Baladins du Royaume
avatar
jean-baptiste
Grand Cordon de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 603
Age : 60
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 28/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par jean-baptiste le Dim 24 Juil - 1:52

Le bouquin de Manns que vous évoquez, Ferney, édité en français sous le titre de Cavalier seul, est à vendre d'occasion sur quelques sites internet... L'avez-vous lu ? Le conseillez-vous ? Si j'étais en France, je me l'achèterais : le personnage en vaut la peine !

_________________
Vénérable Père Castor de l'Ordre des Baladins du Royaume
avatar
jean-baptiste
Grand Cordon de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 603
Age : 60
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 28/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par ferney le Dim 24 Juil - 11:05

jean-baptiste a écrit:Le bouquin de Manns que vous évoquez, Ferney, édité en français sous le titre de Cavalier seul, est à vendre d'occasion sur quelques sites internet... L'avez-vous lu ? Le conseillez-vous ? Si j'étais en France, je me l'achèterais : le personnage en vaut la peine !

Exact ... édité chez 'Phébus'. Lu, ouvrage intéressant et bien documenté. Il est vrai que Manns fait partie de la littérature chilienne à la manière de Coloane et Sepulveda.
J'ai eu l'occasion de le rencontrer car il a habité le Pays de Gex comme réfugié politique : personnage assez fascinant et même historique.
avatar
ferney
Commandeur de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 1158
Localisation : Ferney-Voltaire
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par jean-baptiste le Mer 27 Juil - 17:07

ferney a écrit:
J'ai eu l'occasion de le rencontrer car il a habité le Pays de Gex comme réfugié politique : personnage assez fascinant et même historique.

A l'inverse, il est un Genevoix "réfugié" au Chili, en Terre de Feu, qui m'a passionné : Denis Chevalley.
C'est à propos d'Aux Confins de la terre...
J'ouvre donc enfin ce livre fondamental et pesant.
La préface à Aux Confins de la terre, signée Jean Malaurie, ne m'apporte rien. En revanche, la postface, signée Denis Chevalley, m'est très utile. Ce Suisse passionné par l'archipel fuégien s'est installé à Puerto Williams où, dit-on, de nombreux visiteurs viennent consulter sa "considérable bibliothèque consacrée à la Terre de Feu". Un site d'alpinistes anglophones le décrit comme un "resident Swiss trekking guide/local historian and incredibly helpful guy". Son adresse est fuegia@usa.net.
Merci à Denis Chevalley pour cette postface. Je peux commencer la lecture de l'oeuvre de Lucas Bridge avec les idées plus claires.

_________________
Vénérable Père Castor de l'Ordre des Baladins du Royaume
avatar
jean-baptiste
Grand Cordon de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 603
Age : 60
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 28/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par jean-baptiste le Sam 13 Aoû - 22:35

Pan Pan ! Deux coups de fusil résonnent au milieu de la nuit, à mon oreille. Je me réveille en sursaut. On a tiré à côté de moi ! Mes yeux se tournent vers le réveil. Deux heures du mat’ ! Personne dans la chambre. Et j’entends à travers la planche (j’habite une simple maison en bois) la voix intimidée de Julio, qui garde la nuit : « Je n’ai pas réussi à vous réveiller, don Juan, alors j’ai tiré pour vous dire que ma femme va accoucher. Elle perd beaucoup de sang. » Pas bon signe ! « – Je vous emmène ? – Oui, don Juan – Mais qui va garder ? – J’ai fait savoir à mes deux jeunes frères qu’ils doivent descendre de la montagne. Ils ne vont pas tarder. » Alors je me lève, m’habille, et nous voilà partis, une fois les frères arrivés et l’épouse installée sur la banquette arrière.
Quelques précisions :
Je suis le seul à avoir une auto dans les environs. Je vis mieux que les autres, alors j’ai un fusil pour tirer sur les envieux, et la nuit, je le confie à mon gardien. En ce moment, je vis seul, donc nous sommes deux : je dors pendant qu’il veille.
Ne croyez pas que le vice-consul du royaume au Nicaragua passe sa vie ainsi ! C’est un moment fort du mois, et il tombe deux jours après que j’ai fini Aux Confins de la terre.
Si vous ne vous ennuyez pas en lisant mon anecdote, alors vous adorerez Aux Confins de la terre, que je viens d’achever. C’est mille fois plus impressionnant que ma petite histoire. C’est toujours la même chose, j’en conviens : c’est la narration de la tension qui nait, quand elle n’est pas maîtrisée par une police et une justice, de la confrontation entre une famille hyperminoritaire et une population difficile à appréhender. Cependant, ce que je vis est ordinaire et ce qui arrive aux Bridges est exceptionnel et historique ! Quel courage ! Il va vous ficher la trouille, je vous garantis ! Et quelle incroyable capacité à survivre dans un monde hostile ! Moi qui ai peur du froid, ah je suis épaté ! Tous les bons héros n’écrivent pas de bons livres, mais cette fois, oui ! Lucas Bridges a la « chance » d’être un pionnier, a le courage de se confronter avec les populations de la Terre de feu, et il le raconte avec talent (et/ou c’est joliment traduit). Chacun revient de sa saison de vacances avec des kilomètres de souvenirs… moi je ne suis allé nulle part, mais j’ai lu un grand livre en août !

_________________
Vénérable Père Castor de l'Ordre des Baladins du Royaume
avatar
jean-baptiste
Grand Cordon de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 603
Age : 60
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 28/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par Rodo XV le Mer 9 Jan - 16:22

Épatant en effet.
Le travail du traducteur (Michel L'Hénoret) également.
On ne dira jamais assez que si un traducteur peut ruiner une oeuvre, mais aussi la magnifier (cf. E.A. Poe / Ch. Baudelaire)

_________________
BENE TIBI
Guy alias Rodo XV
Vice-Consul en Haute-Auvergne
Président de l'IRPPEIRZP
Grand Toqué du CRGP
Décoré de la Commémorative de Tourtoirac
Auditeur Réel du Collège de 'Pataphysique
Abonné au gaz, à l’électricité et au téléphone

"Une Patagonie sans Patagons, disait-il, ce n'est plus une Patagonie" (Jules Verne - Les Enfants du Capitaine Grant)
"il faut traiter des choses légères avec sérieux et des choses sérieuses avec légèreté"
avatar
Rodo XV
Grand Cordon de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 466
Age : 66
Localisation : Un pied à Aurillac, l'autre à Toulouse
Date d'inscription : 09/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Estancia Haberton

Message par mumfly le Dim 3 Jan - 14:26







Après avoir lu ce livre passionnant, la visite de l'Estancia était vraiment une de mes priorités en Terre de Feu, ce n'est pas très loin d'Ushuaïa, 80KM, un peu sur la Ruta 3 et beaucoup sur une piste assez confortable. Les descendants de Lucas Bridges y vivent encore, élevant des milliers de moutons sur leur immense propriété. On visite principalement ce qui reste de la propriété initiale, les bâtiments d'exploitation, le jardin d'agrément, il y a aussi un beau potager, le cimetière avec ses tombes d'Onas adoptés par les Bridges. Mais la maison principale reste privée. J'avais l'impression de rendre visite à de lointains cousins, la guide argentine était jeune et jolie, pleine d'attentions pour nous -très peu hispanophones- et tellement heureuse de nous avoir reçus qu'elle nous a embrassés pour nous dire au-revoir !
Je vais faire des montages de photos pour vous montrer, le chargement des photos est un peu long pour les mettre "en grand".

_________________
Décorée de la Commémorative de Tourtoirac
Vice-Consul en Rouergue
avatar
mumfly
Commandeur de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 291
Age : 63
Localisation : Rouergue (Bozouls)
Date d'inscription : 09/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par mumfly le Ven 8 Jan - 22:13

Je continue.



De gauche à droite : La piste vers l'Estancia, avec les panneaux routiers et les arbres couchés par le vent.
2/ une vue sur les terres.
3/ les squelettes de baleines échouées sur les plages de l'Estancia, il y a un musée.
4/ le guichet d'entrée, ce jour là tenu par les enfants du propriétaire.



1/ La grange des débuts.
2/Le ponton, qui sert toujours, Ushuaïa est beaucoup plus rapide à atteindre par mer que par terre.
3 et 4/ Vues générales des lieux.



1/ Le hangar où les bateaux étaient construits avec un condor accroché au plafond.
2/Le premier bateau.
3/Les installations primitives relatives à l'élevage.


_________________
Décorée de la Commémorative de Tourtoirac
Vice-Consul en Rouergue
avatar
mumfly
Commandeur de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 291
Age : 63
Localisation : Rouergue (Bozouls)
Date d'inscription : 09/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par mumfly le Ven 8 Jan - 22:24

Je termine ...



1 ET 2/Deux huttes reconstituées, celle de gauche est celle des Onas, terriens et chasseurs; celle de droite est celle des Yamanas, qui habitaient sur les bords des canaux et étaient pêcheurs.
3/Le cimetière de l'Estancia, au fond les tombes des Bridges, et devant, celles des indiens, on peut y voir la tombe d'un nativo, c'est ainsi que les indiens sont appelés en Argentine, rencontré et mort en 1968.
4/Le pain des indiens, fruit classé dans les champignons, qui n'a pas beaucoup de goût et est gélatineux, les Onas en étaient friands.

_________________
Décorée de la Commémorative de Tourtoirac
Vice-Consul en Rouergue
avatar
mumfly
Commandeur de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 291
Age : 63
Localisation : Rouergue (Bozouls)
Date d'inscription : 09/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la Terre...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum