Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par Patrick Demange le Dim 9 Mai - 12:47

Chers Patagons,
Grâce à Jacques Terpant, notre dessinateur de "Sept cavaliers" et à son blog (http://terpant.over-blog.com), j'ai pu acquérir l'exemplaire d'Adios, Tierra del Fuego proposé dans le catalogue de la librairie FOSSE consacré à Jean Raspail. Ce catalogue thématique, organisé autour de l'œuvre de Jean Raspail et de ses thèmes de prédilection, proposait notamment des éditions originales avec envoi de l'auteur ou des textes manuscrits de Jean Raspail écrits pour l'occasion, ainsi que des planches originales de Jacques Terpant.
Je vous rapporte le texte qui accompagne l'exemplaire d'Adios, Tierra del Fuego, écrit centré naturellement sur la Patagonie et les raisons de son pouvoir d'attraction pour l'auteur:
"Pourquoi la Terre de Feu et la Patagonie Chilienne sont-elles devenues ma patrie de rechange ? Parce qu'il n'y a pas de cocotiers, pas de lagons bleus, pas de plages de sable blanc, pas de "paradis" hôteliers, qu'on ne peut pas s'y bronzer, vautrés, ni souper en paréos et chemisettes, que l'eau est bien trop froide pour qu'on s'y prélasse ou même qu'on s'y baigne, que le soleil y est aussi rare que la pluie, le grésil ou la neige y sont fréquents, que les grands paquebots ne peuvent y faire escale et y déverser leurs milliers d'importuns, qu'il n'y a pas de monuments à visiter, en résumé, rien qui pût favoriser le dégoûtant tourisme de masse. Amen.
J. Raspail
13 Février 2010"
La Patagonie, cet ailleurs...
Salut patagon à vous tous !
avatar
Patrick Demange
Commandeur de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 278
Age : 50
Localisation : Versailles (78) & Saint-Gervais (85)
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par Clémence le Dim 9 Mai - 20:55

Encore une fois, je me sens totalement en phase avec notre Consul Général ! Le Club Med', c'est aussi affreux à mes yeux qu'une discothèque ! Et j'aime bien son "Amen" !

_________________
Muse de l'Ordre des Baladins du Royaume
Charmant Cerbère du Dédale Fuégien
Membre de l'Ordre Commémoratif et Restreint des Huit du 20 Novembre 2008
Décorée de la Commémorative de Tourtoirac

"Que dites-vous ?... C'est inutile ?...Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès !
Non ! non ! c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !"
                                              Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac
avatar
Clémence
Officier de la Couronne d'Acier

Nombre de messages : 2287
Age : 46
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par Patrick Demange le Lun 10 Mai - 20:00

Le club Med' représente en effet une sorte d'antithèse des valeurs patagones: le triomphe du collectif (collectivisme ?) et de la prise en charge de l'individu par le groupe (le maternage sauce cocooning...). L'"imprévu" totalement maîtrisé et organisé... Du faux couleur locale...
Nous sommes loin de la Frontière !
Quelle Frontière pour une muse à propos ? (à part l'Olympe bien entendu !)
avatar
Patrick Demange
Commandeur de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 278
Age : 50
Localisation : Versailles (78) & Saint-Gervais (85)
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par Archange le Mar 11 Mai - 8:05

Ah, le "Club Med"...

Un vrai cauchemar, et la plus parfaite illustration du totalitarisme au sens propre. L'abdication de tout libre arbitre et le paradigme de l'Ordre Festif décrit par Philippe Muray.

J'y suis allé une fois, dans le cadre d'un "événement" professionnel et tout y était à vomir: dîner "sushis" (aux Arcs en février, moi au ski je rêve de tartiflette et de génépi), soirée "mexicaine", alcools frelatés à volonté, "GO" au tutoiement intempestif. L'antithèse en effet de notre Patagonie, et le paradis des Rudeau (qui rime avec "blaireaux", malgré toute la sympathie que m'inspirent ces derniers).

_________________
Archange
Vice-Consul résident en Ardenne (avec juridiction sur la Gaume et l'Arelerland)
Vice-Consul non-résident à Iona, Scarba, Mull, Staffa, Coll, Eorsa, Gometra, Gunna, Tiree, Ulva, Dubh Artach et Skerryvore
Commandeur du Corps Royal Irrégulier des Coureurs de Bois Patagons
Médaille Commémorative de Tourtoirac

Une parole et mon Roi
Fear eile airson Eachuinn

"Tu trouveras plus dans les forêts que dans les livres. Les arbres et les rochers t'enseigneront les choses qu'aucun maître ne te dira. "(St Bernard de Clairvaux)
avatar
Archange
Commandeur de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 1081
Age : 47
Localisation : Nebelstad, Alpes du Sudentewaltz, Principauté de Zubrowka
Date d'inscription : 23/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par pierre D le Mer 12 Mai - 6:51

et oui le "club med" est une eglise!
l'antithese d'Orelie.
avatar
pierre D
Officier de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 732
Age : 70
Localisation : PERIGUEUX
Date d'inscription : 28/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par ferney le Jeu 13 Mai - 19:17

pierre dupinet a écrit:et oui le "club med" est une eglise!
l'antithese d'Orelie.

Attention, pas de digressions au sujet du ci-devant 'Club Med' ... 'Med alors' ...
Oups !!! ... ça m'a échappé mais comme cela vous avez aussi mon opinion.
(ré-édition aprés rectification grammaticale, pas sûr que le verbe 'digresser' existe)


Dernière édition par ferney le Ven 14 Mai - 14:21, édité 2 fois
avatar
ferney
Commandeur de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 1158
Localisation : Ferney-Voltaire
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par pierre D le Ven 14 Mai - 5:42

ferney;digresson,deux graissons???????
les graissons peuvent ils collisionner!
feront ils du club med confused
avatar
pierre D
Officier de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 732
Age : 70
Localisation : PERIGUEUX
Date d'inscription : 28/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par Admin le Ven 14 Mai - 16:48

Moi ce que je retiens surtout c'est que Notre Consul Général a été bien inspiré de "pondre" ce court et savoureux texte le jour de mon anniversaire: un beau cadeau en fait!

_________________
Pierre

Que Vive le Royaume!

"Il faut bien tenter de se rejoindre. Il faut bien essayer de communiquer avec quelques-uns de ces feux qui brûlent de loin en loin dans la campagne."
                                                       A. de Saint -Exupéry

"Si peu de choses dans les mains et tant à portée de la main..." Hélie Denoix de Saint Marc

"son cosas de Patagonia"

Vice-Consul au Beausset-en-Provence, son Ermitage, la Reppe et ses affluents, la Darbousse et la Capucine

Co-Président, Grand maître-Queux du Cercle Royal des Gastronomes Patagons

Décoré de la Commémorative de Tourtoirac

Membre de l'Ordre Commémoratif et Restreint des 21 du 18 septembre 2010
avatar
Admin
Officier de la Couronne d'Acier

Nombre de messages : 2345
Age : 46
Localisation : Le Beausset
Date d'inscription : 18/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://royaume-de-patagonie.meilleurforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par Patrick Demange le Ven 14 Mai - 18:43

Sacré coïncidence !!!
avatar
Patrick Demange
Commandeur de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 278
Age : 50
Localisation : Versailles (78) & Saint-Gervais (85)
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par jean-baptiste le Sam 15 Mai - 14:28

Je me joins à votre chœur, mais piano, parce que nous aurions tout de même du mal à soutenir devant un véritable globe-trotter que

Tropiques = plages = masse d’abrutis vautrés
Patagonie = vents et pluies = élite des vrais baroudeurs


Je n’ai pas rencontré plus dignes que les nomades d’une tribu mauritanienne qui m’a accueilli dans son désert en 1982.
A moi Pierre de Brazza, Charles de Foucauld, le Crabe-Tambour, le Singe en hiver, le roi au-dessus des nuages, rappelez à Raspail et à ses Patagons exaltés que les tropiques ne sont pas que des plages où s’amollir.
Il y a sous les tropiques des fleuves puissants qui en imposent... Le cinéma les a bien rendus. Souvenez-vous d’Aguirre, de Fitzcarraldo, de Mission… Ces fleuves vous forcent à renoncer ou à vous dépasser.
Dimanche dernier, j’ai fait flotter le drapeau patagon au sommet du plus haut volcan du Nicaragua, le San Cristobal, et même si ça puait le souffre je n’avais pas l’impression de dégrader nos couleurs en les brandissant sous les tropiques.
Ensuite les plages tropicales… Ah mais laissez tomber les clichés, mes amis. La vérité, c’est que la plupart des plages tropicales sont vides. Mais oui ! Les tropiques ont d’immenses plages désertes, où jamais un troupeau de touristes n’a posé les pieds. Ne réduisez pas les tropiques aux Antilles françaises. Raspail le fait par jeu, il sait bien que ça ne tient pas debout.
Enfin, la Patagonie, je suis bien placé pour le savoir puisque j’irai bientôt, eh bien c’est une destination à la mode, avec ses touristes beaufs qui réservent un an à l’avance (et il le faut car six mois c’est trop peu). L’offre de « 4 nuits 3 jours en Terre de feu » est d’une banalité… et on vous propose un circuit vite fait (48 heures) dans les canaux où tel jour à 14h30 vous aborderez (vous : un troupeau de touristes) une plage où d’authentiques mammifères marins copuleront devant nous (sic, ça fait partie des prestations)…
L'an dernier est sorti chez L'Harmattan un livre dont je ne crois pas que nous ayons parlé ici: CHERCHEUR D'OR EN PATAGONIE de Jean-Eudes Hasdenteufel. Ce roman historique raconte qu' à la fin du XIXe siècle, un jeune Roumain formé dans les meilleurs écoles d'ingénieur de Paris, initié aux arcanes de la maçonnerie dans la loge de l'Ordre de la Rose du Parfait Silence, abandonna une brillante carrière de bâtisseurs de ponts, pour se dédier à la quête de l'or, lorsqu'on découvrit des pépites dans les bottes des pilleurs d'épaves sur les côtés de la Terre de Feu. Loin de chercher fortune, il était animé par l'ambition du pouvoir absolu. (Je cite l'éditeur). Le personnage devrait nous toucher... Epoque mystérieuse et révolue ! Aujourd'hui, la Patagonie, Raspail, mais c'est Florent Pagny !

Bon, ne polémiquons pas pour autant.
Restons sérieux.
Ce n’est pas la première fois que je rencontre, notamment chez Raspail, l’idée que les climats chauds amollissent et que les climats froids raidissent, et que la raideur est une qualité.
J’avais déjà tenté, un jour, de lancer une discussion sur l’importance du froid dans l’œuvre de Raspail. J’ai l’impression qu’il croit que le froid forge l’homme.
Je reste sceptique.
Bref (encore que le mot m’aille mal) je mêle joyeusement ma voix à la vôtre, tout en vous annonçant que le Club Med à Ushuaia c’est pour demain, si ce n’est pas déjà fait. Mais ne transmettez pas la nouvelle au consul général.

_________________
Vénérable Père Castor de l'Ordre des Baladins du Royaume
avatar
jean-baptiste
Grand Cordon de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 603
Age : 60
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 28/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par Patrick Demange le Sam 15 Mai - 15:04

Pour Jean Raspail, la Patagonie offre l'opportunité d'un contre-modernisme, incarné notamment par le tourisme de masse. Il y a évidemment des "zones chaudes" qui valent certainement la Patagonie pour ce qui relève du défit qu'elles présentent à l'âme humaine. Je ne connais ni la Patagonie, ni l'Amérique Centrale, ni l'Afrique Saharienne, mais pour avoir passé plusieurs semaines dans le désert de la péninsule Arabique (sans club med' vous l'imaginez aisément!) et plusieurs mois en Nouvelle Calédonie hors des sentiers battus, je comprends les arguments de Jean-Baptiste. Il y a une force particulière attachée à la Patagonie, à la haute montagne, aux déserts et aux forêts tropicales si denses que l'on se croirait de nuit en plein jour, bref, toutes ces régions où il est difficile de tricher.
Mais il est parfois tout aussi difficile de se tenir debout dans la jungle moderne, même si le vent n'est pas celui de Patagonie !
Je vous souhaite un bon voyage vers la Borée, Jean-Baptiste !
avatar
Patrick Demange
Commandeur de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 278
Age : 50
Localisation : Versailles (78) & Saint-Gervais (85)
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par pierre D le Sam 15 Mai - 15:53

cher jean baptiste;j'aime vos recits et analyses.
je pense au tourisme de masse qui est une entreprise de destruction massive;et pas que le club med. pour exemple pres de chez vous haiti et st domingue ou le peuple est reduit au neant,ou nos pauvres vont voir plus pauvres qu'eux???????
et meme dans nos contrées d'occitanie,ou nous sommes devenus une reserve a patrimoine pour les gens du nord ,reduits a l'etat d'indigénes attendant le messie.
j'enrage mais vous me reveillez J B
par ailleurs je suis epaté et fasciné par cette patagonie qui intrigue
faites nous rever jean baptiste
avatar
pierre D
Officier de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 732
Age : 70
Localisation : PERIGUEUX
Date d'inscription : 28/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par ferney le Sam 15 Mai - 21:17

jean-baptiste a écrit: L'an dernier est sorti chez L'Harmattan un livre dont je ne crois pas que nous ayons parlé ici: CHERCHEUR D'OR EN PATAGONIE de Jean-Eudes Hasdenteufel

Excellent rappel ... un autre rappel : William Henry Hudson ' Un flâneur en Patagonie' (Edition de la Table Ronde). Né en 1841, il fut un 'Bruce Chatwin' plus d'un siècle en avance. A titre de préparation à votre périple ...
avatar
ferney
Commandeur de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 1158
Localisation : Ferney-Voltaire
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par jean-baptiste le Dim 16 Mai - 18:12

Ayant soutenu devant un prof d'histoire-géo qu'il fallait faire un bilan plus prudent des congés payés du Front populaire "qui à terme ont mis en péril la beauté sauvage de nos côtes", soyez assuré que je suis sur la même longueur d'onde que le consul général... Voici encore un ouvrage qui doit le mettre en pétard :



En plus, selon un consommateur d'Amazon, il est mauvais.

_________________
Vénérable Père Castor de l'Ordre des Baladins du Royaume
avatar
jean-baptiste
Grand Cordon de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 603
Age : 60
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 28/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par Clémence le Lun 17 Mai - 9:15

En même temps, si un consommateur rudeau le trouve mauvais, il est sans doute bon !
Ce qui me rappelle une phrase de Guitry, qui décidément en vait de bonnes :
"J'ai appris à aimer certains hommes par le mal que j'en avais entendu dire par d'autres hommes que je n'aimais pas."
Mais ça n'a pas grand rapport avec le sujet. Pardon ! tongue

_________________
Muse de l'Ordre des Baladins du Royaume
Charmant Cerbère du Dédale Fuégien
Membre de l'Ordre Commémoratif et Restreint des Huit du 20 Novembre 2008
Décorée de la Commémorative de Tourtoirac

"Que dites-vous ?... C'est inutile ?...Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès !
Non ! non ! c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !"
                                              Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac
avatar
Clémence
Officier de la Couronne d'Acier

Nombre de messages : 2287
Age : 46
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par pierre D le Lun 17 Mai - 10:33

euh oui;c'est bien plus beau lorsque c'est inutile!
avatar
pierre D
Officier de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 732
Age : 70
Localisation : PERIGUEUX
Date d'inscription : 28/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par François R le Mar 18 Mai - 15:44

pierre dupinet a écrit:c'est bien plus beau lorsque c'est inutile

On ne s'en lasse pas.

_________________
François R.
Grand Archiviste de l'Herméthèque Patagonne

Patagon et normand ... en Belgique
Décoré de la Commémorative de Toutoirac
Membre de l'Ordre Commémoratif et Restreint des Huit du 20 Novembre 2008
Membre de l'Ordre Commémoratif et Restreint des 21 du 18 septembre 2010
avatar
François R
Commandeur de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 1355
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par Clémence le Mer 19 Mai - 6:49

On appelle ça le comique de répétition Rolling Eyes

_________________
Muse de l'Ordre des Baladins du Royaume
Charmant Cerbère du Dédale Fuégien
Membre de l'Ordre Commémoratif et Restreint des Huit du 20 Novembre 2008
Décorée de la Commémorative de Tourtoirac

"Que dites-vous ?... C'est inutile ?...Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès !
Non ! non ! c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !"
                                              Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac
avatar
Clémence
Officier de la Couronne d'Acier

Nombre de messages : 2287
Age : 46
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un commentaire manuscrit de notre Consul Général à propos de son livre "Adios, Tierra del Fuego" et de la Patagonie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum