Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



une famille périgourdine peu après la mort du roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

une famille périgourdine peu après la mort du roi

Message par jean-baptiste le Lun 22 Juin - 23:55

Voici une famille de hobereaux périgourdins au XIXe siècle. Rien de bien original mais comme il s’agit de mes ascendants, je ne peux pas m’empêcher d’aimer ce tableau. On peut imaginer ces personnages, allant visiter des cousins, s’arrêtant à la boucherie de Tourtoirac.


(pour voir la photo, il suffit de cliquer dessus)

Je fais les présentations...
Le chef de cette famille est mon arrière-grand-père Max, comte Isle de Beauchaine, celui qui a le fusil à l’épaule. Derrière lui, son frère cadet Just, et devant lui, deux de ses neveux. Just et Max sont les cinquième et septième enfants d’une famille de huit, mais les six autres sont morts dans leur jeunesse. Au centre de la photo, mon arrière-grand-mère Thérèse. Elle porte dans ses bras le petit dernier, mon grand-père. A gauche de la photo, les quatre grands frères de mon grand-père et leur précepteur. En effet, la famille est isolée et aucun de ces quatre frères n’a été scolarisé ; le précepteur vit à demeure. Seul le dernier, mon grand-père, a été plus tard envoyé dans un pensionnat pour céder à l’air du temps.
Le domaine de La Bertinie est décrit dans l’acte de partage de la succession de la mère de Max et de Just en 1880. Il est divisé en deux parties comme au moyen-âge : d’abord le château et la réserve (elle porte encore ce nom en 1880) qui est ce que le maître exploite pour lui-même ; puis les terres exploitées par des familles paysannes, fermes autonomes qu’on appelle bordages : Lacoste, La Batellerie, Les Brigidoux, Montugoux, Le Lac du Luc, Les Garissoux, La Haute Fage, et Campagnac dit aussi La Baillarguie. Max occupe le château et Just la plus belle des fermes, Campagnac.

N.B. : Ces photos sont posées. Ma mère me racontait que dans les années 30-40 encore, toutes les photos de famille étaient posées : on faisait une toilette, on se changeait (non, ces enfants campagnards ne passaient pas leurs journées en costume marin). Mon arrière-grand-père a donc VOULU porter son fusil et immortaliser son chien... ce qui fait tout le charme de la photo.

Voici une photo de la même famille, toujours prise dans le Périgord, après la guerre de 14 : on retrouve le costume marin sur le dos d'un enfant de la génération suivante, et on peut reconnaître la plupart des personnages de la photo précédente... Même le fidèle précepteur !


(de même, pour voir cette photo, il faut cliquer dessus)

Mon grand-père, encore célibataire, est le second debout à partir de la droite. Son frère aîné Gaston, celui qui tenait un livre sur ses genoux, est devenu le barbu à côté de lui. Les jeunes gens sont les enfants de Gaston et de Marie, la femme assise...
Les vêtements des adultes sont plus urbains et Gaëtan, le futur comte de Beauchaine, un genoux dans l'herbe, ne fait pas plus paysan que vous et moi... et pourtant sa vie, comme celle de sa soeur assise à côté de lui, s'est entièrement déroulée à la campagne.
Même chose pour mon grand-père qui a eu la chance (n'est-ce pas Loutre ?) d'épouser l'héritière d'un vignoble bordelais...
avatar
jean-baptiste
Grand Cordon de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 603
Age : 59
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 28/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une famille périgourdine peu après la mort du roi

Message par Clémence le Mar 23 Juin - 18:23

Que ces photos anciennes sont émouvantes ! Je ne puis en regarder sans éprouver pour tous ces disparus une immense tendresse.

_________________
Muse de l'Ordre des Baladins du Royaume
Charmant Cerbère du Dédale Fuégien
Membre de l'Ordre Commémoratif et Restreint des Huit du 20 Novembre 2008
Décorée de la Commémorative de Tourtoirac

"Que dites-vous ?... C'est inutile ?...Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès !
Non ! non ! c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !"
                                              Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac
avatar
Clémence
Officier de la Couronne d'Acier

Nombre de messages : 2287
Age : 46
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une famille périgourdine peu après la mort du roi

Message par loutre le Mar 23 Juin - 18:24

Quel veinard, votre grand père ! Il a du en avoir, des bouteilles gratos !

J'aime particulièrement la première photo. Hélas à l'époque du numérique, il n'en existe plus vraiment de semblables, posées et costumées. À propos de costumes, voilà ce qui fait que ces photos "racontent" : pas seulement la soutane du prêtre, mais aussi le costume du fier chasseur, le chapeau type colonial du Monsieur moustachu (drôle de qualificatif pour l'époque : à la fois néologisme et pléonasme), les enfants bien coiffés et endimanchés... on s'imagine facilement moult histoires qui ont conduit à la seule seconde de pose (ou peut-être davantage) que nous laisse la photo.

J'ajouterais que finalement, sur ces quelques traces historiques que sont ces photos jaunies, c'est bien l'habit qui fait le moine.
avatar
loutre
Commandeur de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 160
Age : 36
Localisation : Viroflay, France
Date d'inscription : 03/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lacatiche2.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: une famille périgourdine peu après la mort du roi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum