Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


-25%
Le deal à ne pas rater :
Canapé d’angle réversible Boston – tissu gris clair et blanc
299.99 € 399.99 €
Voir le deal

JEAN RASPAIL : DES CONFIDENCES ESOTERIQUES ?

Aller en bas

JEAN RASPAIL :  DES CONFIDENCES ESOTERIQUES ? Empty JEAN RASPAIL : DES CONFIDENCES ESOTERIQUES ?

Message par Admin Mer 15 Juil - 15:26

Issu du compte Facebook d'Alexandra Shreyer:

"Dans son livre, " Sire ", Jean Raspail met en scène un roi des temps nouveaux, Pharamond de Bourbon, sacré dans la cathédrale de Reims. L'auteur présente une France déshumanisée qui ne ressemble plus à la France, où sévit l'absence d'âme, où vit un peuple qui a cassé avec acharnement toute alliance avec le religieux, le mystique et même le philosophique. Jean Raspail, disparu récemment, était donc un romancier, un imaginatif, qui mettait en scène ses désirs les plus profonds. Peut-être pas seulement... Quand on lit certains passages plus attentivement, on s'aperçoit qu'ils sont porteurs, comme certains mots, d'une autre signification. Volonté délibérée de la part de l'auteur, prémonition, imagination, ou connaissances acquises ? Jung disait que l'imaginaire n'est pas une illusion mentale mais une manière de voir et de comprendre le monde. Il n'est pas l'opposé du réel, il n'en est que la face cachée. Tout ce qui se produit dans le monde ne serait en somme que la répétition des mêmes archétypes primordiaux, les événements se répétant à l'infini, conformes à un plan. Ainsi le titre d'un roman de Jean Raspail, " Les Yeux d'Irène " se transforme par la vertu de l'anagramme, en " Dieu Syrène... " qui n'est autre que la fée Mélusine. L'auteur aurait-il écrit, comme certains et à l'insu de ses lecteurs, des romans initiatiques ? Dans ce roman, on note la présence de l'Aude, de Dieu et du diable, de Salvator de Orth ou plutôt de Jean Orth qui soigne des - roses - dans un monastère, la présence d'une - négresse - qui doit être marquise, celle du phare " Ar-Men " que l'on peut relier par la magie du son au Phare-monde de Jules Verne et donc au roi du même nom, un mérovingien. Le roman " Sire " met en scène un roi sans royaume mais pourvu d'une soeur jumelle qui tient le rôle de la parèdre, le principe féminin sans qui le roi ne peut être sacré. Elle porte le nom de, Marie, et ils vivent à  à - Sion - et à St Genou... Plus exactement dans un endroit surnommé, " La cité du Soleil ". Quand vous saurez qu'il est fait aussi allusion à  un - billard - à un Monsieur - X - qui manipule le monde, que l'auteur donne des indications soi-disant kilométriques alors qu'il est à la recherche de la véritable Sainte-Ampoule,  indispensable au sacre des rois de France, alors vous aurez peut-être envie de lire ou relire à la loupe et avec un autre oeil  les écrits de celui qui avouait avoir conçu ses récits comme " une quête du Saint-Graal "... "

_________________
Pierre

Que Vive le Royaume!

"Il faut bien tenter de se rejoindre. Il faut bien essayer de communiquer avec quelques-uns de ces feux qui brûlent de loin en loin dans la campagne."
                                                       A. de Saint -Exupéry

"Si peu de choses dans les mains et tant à portée de la main..." Hélie Denoix de Saint Marc

"son cosas de Patagonia"

Vice-Consul au Beausset-en-Provence, son Ermitage, la Reppe et ses affluents, la Darbousse et la Capucine

Co-Président, Grand maître-Queux du Cercle Royal des Gastronomes Patagons

Décoré de la Commémorative de Tourtoirac

Membre de l'Ordre Commémoratif et Restreint des 21 du 18 septembre 2010
Admin
Admin
Officier de la Couronne d'Acier

Nombre de messages : 2553
Age : 51
Localisation : Le Beausset
Date d'inscription : 18/03/2008

https://royaume-de-patagonie.meilleurforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum