Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Saison III - Poste Royale de Wulaia (Poste du Tonneau)
Dim 20 Aoû - 7:21 par Williwaw

» Bienvenue à Autre et kolsco!
Mar 15 Aoû - 20:50 par Admin

» Drapeau : symbolique & C°
Lun 31 Juil - 21:48 par Williwaw

» 20000 Messages !
Mer 26 Juil - 13:04 par Admin

» Présentations
Mer 26 Juil - 10:56 par François B.

» Pèlerinage à Tourtoirac …
Lun 24 Juil - 14:15 par Williwaw

» Bienvenue à Frederico!
Sam 22 Juil - 10:11 par Admin

» Bienvenue à Frederico, Lazerwildcat, Ventraterre, Brochard et jean-louis ferrein!
Sam 22 Juil - 10:01 par Admin

» Anniversaire de Jean Raspail
Jeu 6 Juil - 7:21 par Archange

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Géopolitique Patagonne 1978-2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Géopolitique Patagonne 1978-2015

Message par Archange le Mer 25 Mar - 14:22

A l'heure où la presse britannique accuse le Kremlin d'encourager l'Argentine dans ses prétentions sur les Falklands, en comparant celles-ci à la Crimée, je me suis intéressé à l'histoire récente des querelles opposant ou ayant opposé les puissances usurpant la souveraineté du Royaume.

J'ai nommé, le Royaume-Uni, le Chili et l'Argentine.

Si le contentieux relatif aux îles ci-devant Malouines est connu, l'actualité nous révèle un renforcement de la garnison de Mount Pleasant (1.200 hommes), un agrandissement de la base navale de Sa Gracieuse Majesté, un perfectionnement de la défense anti-aérienne des îles et le stationnement permanent d'un bâtiment de la Royal Navy à proximité. Plusieurs Typhoon/ Eurofighters y sont aussi basés et le prince William lui-même y a récemment séjourné sous l'uniforme.

Quant aux prétentions concurrentes de l'Argentine et du Chili sur les îles Picton, Lennox et Freycinet, elles ont pratiquement causé une guerre continentale en décembre 1978. Il faut rappeller que l'exercice de la souverainté ("Soberania"?) sur ces zones permet de postuler une zone de contrôle en Antarctique voisin...

L'opération argentine Soberania prévoyait l'attaque du territoire chilien en quatre phases:

1. A 20:00 le 22 décembre 1978, la marine argentine et un bataillon de fusilliers marins sous le commandement de Humberto José Barbuzzi s'emparent des iles Horn, Freycinet, Hershell, Deceit et Wollaston.
2. A 22:00 le 22 décembre 1978, deux bataillons argentins  s'emparent des îles Picton, Nueva et Lennox et sécurisent l'accès oriental au Cabal de Beagle.
3. A 24:00 le 22 décembre 1978, l'invasion du Chili continental est entamée. La Cinquième Armée sous le commandement du Général t José Antonio Vaquero s'empare de Punta Arenas et Puerto Natales, les deux villes principales de la province chilienne de Magallanes.
4. A l'aube le 23 décembre 1978, la force aérienne argentine engage la force aérienne chilienne.
5. Par la suite, le troisième Corps d'Armée de Luciano Benjamín Menéndez aurait entamé une offensive terrestre à travers les cols andins "Libertadores", "Maipo" et "Puyehue" (aujourd'hui Col Cardenal Samore ) pour entrer dans Santiago, Valparaíso et la région de Los Lagos.

Le pouvoir argentin tablait sur 50 à 60.000 morts pour triompher. L'armée chilienne, en large infériorité numérique mais mieux entraînée et ayant l'avantage de défendre un terrain particulièrement accidenté, entendait faire payer un prix exhorbitant à l'envahisseur. Une guerre aurait été particulièrement meurtrière, loin du Capitaine Saavedra ou de la guerre du Gran Chapo au San Theodoros...

L'opération fût arrêtée deux heures après son déclenchement, vraisemblablement suite à l'annonce par saint Jean-Paul II de l'envoi d'un représentant personnel sur les lieux... Un premier miracle qui aura empêché une Guerre de Patagonie risquant de s'étendre à un continent entier: la junte argentine avait sollicité l'allié péruvien (ou plutôt l'ennemi commun du Chili) pour lancer une attaque simultanée sur le nord du Chili, et renforcé une brigade mécanisée sous les ordres du Général Galtieri, au pouvoir un an plus tard, afin de contrer une possible attaque brésilienne à la faveur des opérations en cours... A ce stade, les grandes puissances auraient du prendre parti dans le conflit, en pleines tensions est-ouest.

Une Troisième Guerre Mondiale débutant sur l'Ile Navarino? Et l'histoire pourrait-elle se répéter si la Russie arme l'Argentine, dont la présidente actuelle vaut bien une junte à elle-seule?

_________________
Archange
Vice-Consul résident en Ardenne (avec juridiction sur la Gaume et l'Arelerland)
Vice-Consul non-résident à Iona, Scarba, Mull, Staffa, Coll, Eorsa, Gometra, Gunna, Tiree, Ulva, Dubh Artach et Skerryvore
Commandeur du Corps Royal Irrégulier des Coureurs de Bois Patagons
Médaille Commémorative de Tourtoirac

Une parole et mon Roi
Fear eile airson Eachuinn

"Tu trouveras plus dans les forêts que dans les livres. Les arbres et les rochers t'enseigneront les choses qu'aucun maître ne te dira. "(St Bernard de Clairvaux)
avatar
Archange
Commandeur de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 1085
Age : 47
Localisation : Nebelstad, Alpes du Sudentewaltz, Principauté de Zubrowka
Date d'inscription : 23/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum