Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Présentations
Lun 4 Sep - 9:30 par Antoine

» Bienvenue à Matteo et obruzek!
Dim 3 Sep - 20:08 par Admin

» Saison III - Poste Royale de Wulaia (Poste du Tonneau)
Dim 20 Aoû - 7:21 par Williwaw

» Bienvenue à Autre et kolsco!
Mar 15 Aoû - 20:50 par Admin

» 20000 Messages !
Mer 26 Juil - 13:04 par Admin

» Pèlerinage à Tourtoirac …
Lun 24 Juil - 14:15 par Williwaw

» Bienvenue à Frederico!
Sam 22 Juil - 10:11 par Admin

» Bienvenue à Frederico, Lazerwildcat, Ventraterre, Brochard et jean-louis ferrein!
Sam 22 Juil - 10:01 par Admin

» Anniversaire de Jean Raspail
Jeu 6 Juil - 7:21 par Archange

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Pêcheur de Lunes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pêcheur de Lunes

Message par Admin le Jeu 10 Avr - 20:51

Avec Qui se souvient des Hommes un must!
Cet ouvrage contient également bon nombre de "ressorts" que l'on retrouve ensuite dans d'autres ouvrages de notre Consul Général.
Rare mais à lire, vraiment!


Dernière édition par Admin le Ven 25 Avr - 21:15, édité 1 fois

_________________
Pierre

Que Vive le Royaume!

"Il faut bien tenter de se rejoindre. Il faut bien essayer de communiquer avec quelques-uns de ces feux qui brûlent de loin en loin dans la campagne."
                                                       A. de Saint -Exupéry

"Si peu de choses dans les mains et tant à portée de la main..." Hélie Denoix de Saint Marc

"son cosas de Patagonia"

Vice-Consul au Beausset-en-Provence, son Ermitage, la Reppe et ses affluents, la Darbousse et la Capucine

Co-Président, Grand maître-Queux du Cercle Royal des Gastronomes Patagons

Décoré de la Commémorative de Tourtoirac

Membre de l'Ordre Commémoratif et Restreint des 21 du 18 septembre 2010
avatar
Admin
Officier de la Couronne d'Acier

Nombre de messages : 2376
Age : 46
Localisation : Le Beausset
Date d'inscription : 18/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://royaume-de-patagonie.meilleurforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pêcheur de Lunes

Message par Paul le Dim 13 Avr - 13:53

Vous m'avez donné envie de le relire, Pierre, et je viens de terminer.
C'est vrai que ça commence comme "En canot sur les chemins d'eau du Roi" et que ça se termine comme"L'anneau du pêcheur".
Comme souvent chez Raspail, les fils se déroulent d'un bouquin à l'autre, c'est aussi ce qui fait son charme et qui fait que le lecteur a ce sentiment de faire partie de la famille, sentiment qui poussé à l'extrême, donne la Patagonie!
En revanche, j'ai noté une horrible chose: la prise de Grenade, dernier acte de la Reconquista, datée de 1260 !!!!!
Je n'avais pas remarqué lors de mes 2 ou 3 premières lectures, mais là ça m'a sauté aux yeux.
Ce doit être une faute de compo mal relue!!
Mais, Dieu merci, le livre est toujours aussi grand
paul
avatar
Paul
Grand Cordon de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 450
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pêcheur de Lunes

Message par François B. le Dim 13 Avr - 13:59

Oui, c'est vrai que la prise de Grenade, j'aurais vu ça quelques 232 ans plus tard à la louche........!!!!!!!!
avatar
François B.
Commandeur de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 1259
Age : 58
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 21/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pêcheur de Lunes

Message par Gregoire le Lun 14 Avr - 12:26

Bravo pour la louche: elle est assez exacte Smile

_________________
Grégoire
Pérégrin Inassouvi, Explorateur des Moluques
Neuvième et Invisible Commémorateur

Que Vive le Royaume
avatar
Gregoire
Officier de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 684
Age : 41
Localisation : 75017 Paris
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pêcheur de Lunes

Message par François B. le Lun 14 Avr - 15:07

Oui, j'aurais même vu ça vers le début de l'année; ah, ces bons rois catholiques....

_________________
François B.
Vice-Consul à Versailles
Intendant de la Compagnie de Saint Louis
Veilleur Aux Quatre Têtes des Rivages Fuégiens
Membre de l'Ordre Commémoratif et Restreint des Huit du 20 Novembre 2008
Commémorative de Tourtoirac
Co-Président du Cercle Royal des Gastronomes Patagons

"Lehenik nere urhatsak segitzen ditut"
avatar
François B.
Commandeur de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 1259
Age : 58
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 21/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

'Pêcheur de lunes ... '

Message par ferney le Jeu 8 Mai - 20:33

Paul a écrit:Vous m'avez donné envie de le relire, Pierre, et je viens de terminer.
C'est vrai que ça commence comme "En canot sur les chemins d'eau du Roi" et que ça se termine comme"L'anneau du pêcheur".
Comme souvent chez Raspail, les fils se déroulent d'un bouquin à l'autre, c'est aussi ce qui fait son charme et qui fait que le lecteur a ce sentiment de faire partie de la famille, sentiment qui poussé à l'extrême, donne la Patagonie!
En revanche, j'ai noté une horrible chose: la prise de Grenade, dernier acte de la Reconquista, datée de 1260 !!!!!
Je n'avais pas remarqué lors de mes 2 ou 3 premières lectures, mais là ça m'a sauté aux yeux.
Ce doit être une faute de compo mal relue!!
Mais, Dieu merci, le livre est toujours aussi grand
paul



Je profite que Paul est aussi en ligne ...

Me référant à ce merveilleux autre de 'Qui se souvient des Hommes' et surtout au chapitre 14, a-t-on des nouvelles des Huns d'Origny le Sec dans l'Aube. Ce passage m'avait fasciné et à ce propos - l'ouvrage a paru en 1990 - et ce serait une sacré étude que d'explorer ainsi notre pays à la recherche de ces racines ethnologiques a priori perdues. Et s'il y avait quelques Selknams et Yaghans égarés ...

Je profite aussi pour une question plus universitaire:
- y-a-il eu de thèses de doctorat ou autres sur l'oeuvre de Jean Raspail ?

Salutations patagones et 'lunaires' pour le propos,

Ferney
avatar
ferney
Commandeur de la Constellation du Sud

Nombre de messages : 1158
Localisation : Ferney-Voltaire
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pêcheur de Lunes

Message par Paul le Ven 9 Mai - 12:55

Je n'ai malheureusement pas de réponse à donner à vos questions, mais je partage votre enthousiasme quant aux recherches sur les origines disparues.
J'avais lu je ne sais plus où que le Massif Central avait été très colonisé par les envahisseurs venus de la lointaine Asie, et j'avais en mémoire le physique très asiatique de P.Laval, ce qui corroborait cette assertion, mais, bon, une hirondelle ne fait pas le printemps, et je n'ai pas fait d'enquête!!
Mais le sujet est rééllement intéressant. A suivre, donc!
Amitiés ptg
Paul
avatar
Paul
Grand Cordon de l'Etoile du Sud

Nombre de messages : 450
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mon petit papier sur le bouquin

Message par Clémence le Ven 22 Oct - 20:09

« En ces temps-là, quand je découvrais […] un de ces textes qui traversent la nuit des temps comme l’étoile qu’on vient seulement d’apercevoir alors qu’elle est morte depuis des millions d’années, je n’attendais pas une seconde, j’étais déjà parti !S’il restait un survivant, je voulais le voir et lui parler, lui saisir la main, savoir à quoi cela ressemblait, un homme vieux de milliers d’années et qui le savait. »

Le point de départ de ces chemins parallèles peut être une librairie minuscule, de vieux livres introuvables, un objet. Il s’agit d’un défi : « Aucune trace, ça devrait vous plaire ? » s’amuse la libraire. « Pour moi, la piste idéale. Tout le bonheur est dans la traque, même si l’on revient bredouille. Surtout si l’on revient bredouille : les destinées gardent leur secret, et le secret est éternel… »

Les 16 chapitres de ce livre nous entraînent dans les contrées les plus inattendues du globe… pensez ! même dans les Deux-Sèvres, c’est dire !

Véritable arpenteur de chemins parallèles, Jean Raspail ne nous promet pas la lune, mais il la décroche parfois : dans son inlassable quête des races éteintes, il arrive à retrouver le reflet pâli, et assez souvent dans un lit. C’est qu’il pratique l’ethnographie de bien agréable manière et que les derniers maillons de la chaîne des peuples disparus ont parfois des charmes incontestables.

Plus généralement, cet ouvrage est fait de rencontres et de portraits ; je ne puis m’empêcher de vous retranscrire ce passage : « Nous prîmes place autour de la table et comme elle était ronde et qu’on n’y voyait guère mieux qu’au temps des lumignons à suif, que le plafond était maculé de suie, que des peaux de lapin séchaient dans les coins sombres, qu’Emile était plutôt petit et noiraud et moi plutôt grand et blond, avec nos moustaches assorties nous avions tout à fait l’air de tenir conseil sous une iourte entre Barbares réconciliés. »

La face cachée de la lune ? Ce sont ces traces infimes des derniers soubresauts d’une race : la dernière Lucayenne, les Alakalufs survivants, les derniers Arawaks, les derniers Aïnous, les descendants des Huns (près de Troyes)… Parfois il n’y a plus que des témoignages matériels, ou même immatériels : les esprits des peuples éteints flottent sur les flots du lac des Urus, dans les forêts oumiâtes, dans les îles japonaises.
Notre pêcheur d’un genre particulier les appelle et un sentiment religieux s’empare de lui dans ces moments où il renoue le fil distendu d’une histoire oubliée : « S’il est un acte de foi, une percée vers le mystère divin, une élévation de mon âme dont Dieu me tiendra compte au jugement dernier, c’est peut-être, justement, l’exaltation insensée de cette nuit-là. »

Au début de la lecture, on est un peu déçu : on retrouve parfois mot pour mot des passages d’autres œuvres, telles que le Journal Peau-rouge ou « Le son des tambours sur la neige », ou d'autres titres cités par Pierre ou Paul. Mais je salue l’idée d’avoir rassemblé entre de mêmes pages tous ces jeux de pistes : le livre est à l’image de l’étonnante mosaïque de la diversité humaine et sert de caisse de résonance au chant du cygne des civilisations qui meurent.

« Alors ? Toute cette longue histoire parce qu’un vieux bonhomme aïnou avait autrefois parlé à Tchekhov ? Il n’y a pas de quoi fouetter un chat, me dira-t-on… Ce serait ne rien saisir des liens qui se nouent entre morts et vivants ni de ces relais subtils qui jalonnent certains chemins parallèles. »

_________________
Muse de l'Ordre des Baladins du Royaume
Charmant Cerbère du Dédale Fuégien
Membre de l'Ordre Commémoratif et Restreint des Huit du 20 Novembre 2008
Décorée de la Commémorative de Tourtoirac

"Que dites-vous ?... C'est inutile ?...Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès !
Non ! non ! c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !"
                                              Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac
avatar
Clémence
Officier de la Couronne d'Acier

Nombre de messages : 2287
Age : 46
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pêcheur de Lunes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum